​MANUELS SCOLAIRES  

Les manuels scolaires seront choisis parmi les meilleurs du pays, pourtant pour certaines disciplines et certains niveaux, les documents seront préparés par la direction, en accord avec les enseignants par semaine. Les manuels seront loués aux parents chaque année et seront utilisés à l’école, à partir de la 2e AF, les enfants prendront notes au cahier pour les devoirs et les études de maison.


LA DICIPLINE

En accord avec les enseignants, la direction mettra en place le code disciplinaire de l’école qui tiendra compte de la ponctualité, de la régularité, le comportement idéal à adopter  par les enfants ainsi que les enseignants afin que l’école soit de qualité.

Toutefois la direction veillera à ce qu’il ait de la rigueur en toute chose, de l’impartialité et surtout du désintéressement.


​RESULTAT ATTENDUE

La présence du Centre Classique Bethesda  doit entrainer Ipso facto le développement de la communauté. On s’attend, en effet, à de jeunes mieux formés intellectuellement et aussi moins risquées quant à la corruption e à la violence, les filles auront plus de chance à atteindre un niveau d’éducation élevé   et seront plus utiles à leurs parents et leur communauté. Elles seront plus aptes à acquérir une formation professionnelle


DU COMPORTEMENT DES ENSEIGNANTS  
Les personnels administratif  et  enseignant du Centre constituent une équipe  appelée équipe-école. Ils doivent avoir tous un comportement exemplaire aux yeux des enfants sur le plan de la tenue vestimentaire, de la ponctualité, de la régularité, des savoir- être, savoir-vivre et savoir-vivre ensemble. L’enfant a toujours besoin de bons modèles   pour son épanouissement, car l’apprentissage se fait aussi par l’exemple, par l’imitation. Ils doivent développer le sens de l’humour, la charité, de la sagesse, de la compassion réciproque et surtout de l’entraide.

Le respect mutuel est de rigueur absolue, le respect des supérieurs hiérarchiques est obligatoires non seulement durant la période de fonctionnement de l’école, mais aussi en dehors de l’école.


DE LA SUPERVISION

La supervision est de mise et est considérée comme une activité routinière et coutumière. Dans toutes les salles dans toutes les occasions et à toutes les heures, il peut y avoir de supervision pédagogique. Les enseignants doivent donner des renseignements nécessaires aux superviseurs au moment opportun.      

DE LA COUR DE RECREATION

Dans la cour de récréation,   les enfants sont encore et toujours sous la responsabilité des enseignants qui surveillent à tour de rôle leurs activités. Tout  enfant qui commet un acte jugé mauvais   au moment de la récréation doit être sanctionné normalement.

DE LA MONTE DU DRAPEAU

 

Chaque matin, on reçoit les enfants à 7h30. Apres avoir reçu un gouter  les enfants se mettent en rang pour la prière et pour être supervisés par l’enseignant titulaire du jour et ensuite font la montée du drapeau. Les cours commencent à 8 heures mais sont interrompus à 10h 30 pour la récréation et la cantine pour être repris à 11h 15.On prendra aussi une petite pause de 15 minutes à 12h45  et le renvoi se fera   à 14h 00.  





COURANT PEDAGOGIQUE

PRATIQUE DE TRAVAIL

Pour un meilleur enseignement/apprentissage dans les salles de classe, la direction du centre d’études classiques se propose de promouvoir l’apprentissage par pairs ou l’enseignant joue le rôle d’encadreur, d’accompagnateur, de guide. Les  travaux se feront par groupe avec les  classes disposées en cercle ou en demi-cercle. Les maitres doivent prioriser les débats afin de porter les enfants aux découvertes. Il y aura très souvent de petites sorties pédagogiques afin que les enfants puissent apprendre en pleine nature.

On fera une révision du programme détaillé afin d’éviter les répétitions et les notions d’éducation civique, d’éducation biblique, de savoir vivre, d’éducation familiale, de travaux manuels y seront ajoutées. Tous  les vendredis seront consacrés ‘vendredi de  lecture’’ et les enseignants prendront une bonne partie de la journée pour la lecture, l’écriture, la déclamation de poèmes, l’organisation d’activités ludiques et éducatives. En effet on ajoutera à l’horaire régulier des cours, deux (2) heures de temps supplémentaires afin de développer les contenus complémentaires.

Il n’y aura  ni châtiments corporels, ni  discrimination.

Pilgrim wesleyan Church of Philadelphia

On est tous unanime à admettre que le courant pédagogique dominant en Haïti a toujours été  le béhaviorisme qu’ on appelle aussi la théorie comportementaliste qui voit l’enfant comme une boite vide que l’on a  à remplir. Selon  cette théorie, le comportement de l’enfant dépend de ce qu’on lui apprend essentiellement ; cependant, nombreux sont  des pédagogues  qui croient que l’enfant a de l’intelligence dès sa naissance qu’il exprime d’une façon bien spéciale.  En effet, l’enfant apprend beaucoup de la société, de son environnement, de ses pairs   et aussi de son enseignant mais, il a la capacité  de synthèse, d’accommodation, d’adaptation et de créativité.

De ce qui précède, la direction s’engage à mettre en application la théorie socioconstructiviste à  l’école tout en tenant compte du béhaviorisme car, on est dans un système il faut garder la ligne.

En effet, enseigner suppose au moins trois(3)  significations différentes selon le rapport privilégié :

-    Si on privilégie le rapport au savoir,   enseigner revient à transmettre des connaissances,  en les exposants le plus clairement, le plus précisément possibles. Des expressions telles que : donner une leçon, faire des cours, cours  magistral, vont tout à fait dans ce sens. Privilégier  le rapport au savoir c’est privilégier les processus de transmission de connaissances.


Si  on privilégie l’acquisition d’automatismes, enseigner revient à inculquer des comportements, des attitudes, des réactions des gestes professionnels. Enseigner, c’est entrainer les élèves à produire des réponses attendues selon les problèmes rencontrés. Dans cette perspective l’effort d’enseignement est particulièrement centré  sur les conditions de mise en activité sur la manière de faire travailler qui peuvent entrainer des changements dans le comportement des apprenants.-     Si on privilégie le rapport aux élèves, enseigner revient à faire apprendre, faire étudier, guider, accompagner les élèves dans les  mises en activités que l’on propose.  Privilégier le rapport aux élèves c’est privilégier  les processus d’acquisition et de construction de connaissances par les élèves. C’est insister sur les mises en activité des élèves à travers lesquelles ils effectuent un travail d’appropriation des connaissances de maitrise de savoir-faire